La sagesse se trouve en lieux

stlouisahaha

Quel est le nom de votre ville natale? Est-ce que vous pensez qu’il y a la sagesse environnementale dans des toponymes? Au Québec, c’est bien le cas!

Êtes-vous déjà allé à Chibougamau? C’est un mot cri (ᐆᒉᐳᑯᒨ) ce qui veut dire « croisée par une rivière, » et un toponyme important pour des cris parce qu’il indique que le lac Aux dorés et le lac Chibougamau sont proches : l’information vitale pour des communautés nomades et des voyageurs. En plus, la ville de Shawinigan a un toponyme environnemental, et elle connote le temps pour un portage pour éviter des chutes dangereuses. Même le toponyme iroquois du Montréal, Hochelaga, indique une digue de castor géant sur le fleuve Saint-Laurent.

Il y a beaucoup des exemples dans la province du Québec, mais mon toponyme préféré doit être Saint-Louis-du-Ha!-Ha! Cette ville est située proche au fleuve Saint-Laurent et la frontière entre le Québec et le Nouveau-Brunswick. Pendant la traite de la fourrure, cette région était le site pour un sentier important pour des voyageurs et des coureurs des bois.

Donc, où est le « ha!ha! » dans cette histoire? Bien que le terme « haha » est réellement un mot ancien de français, ce qui signifie un obstacle inattendu dans le sentier. Pour Saint-Louis-du-Ha!-Ha!, cet obstacle est le lac Témiscouata, pour laquelle des voyageurs auraient utilisé leurs canots à passer après un portage de 80km.

Des points d’exclamation dans le nom de la ville sont un exemple de comme l’humour local devient official par l’usage familier. Même le Postes Canada les reconnaît!

L’histoire environnementale du Québec est partout la province : où est-ce que vous le voyez?

Print Friendly
The following two tabs change content below.
I am a Senior Researcher at the University of Chester. My forthcoming book, A Town Called Asbestos: Environmental Change, Health, and Resilience in a Resource Community will be released by the University of British Columbia Press on 1 January 2016. My research interests are in transnational environmental health and contamination, and I always seek to blend historical research with public engagement.

Latest posts by Jessica van Horssen (see all)

Leave a Reply