NiCHE École d’été canadienne en histoire de l’environnement 2015 – Ottawa: Capitale environnementale

Scroll this
Bronson Family / Library and Archives Canada / PA-147886

(english)

NiCHE, la Nouvelle initiative canadienne en histoire de l’environnement, est heureuse d’annoncer la tenue de sa neuvième école d’été en histoire de l’environnement, qui aura lieu du vendredi 29 mai au dimanche 31 mai 2015. L’événement se tiendra cette année dans la ville d’Ottawa et sera organisé conjointement par l’Université Carleton, l’Université d’Ottawa et le Musée de l’agriculture et de l’alimentation du Canada.

L’école d’été se déroulera dans les jours qui précèdent la réunion annuelle de la Société historique du Canada (SHC), accueillie cette année par l’Université d’Ottawa, de façon à ce que les participants à l’école d’été puissent facilement poursuivre leur séjour dans la capitale pour prendre part aux activités de la SHC.

Le thème de cette année, Ottawa: Capitale environnementale, se veut une invitation à réfléchir sur la relation entre l’environnement et le rôle d’Ottawa comme siège du gouvernement fédéral. Plus particulièrement, la thématique sera abordée en considérant les différentes formes qu’ont prises à travers le temps les contestations et les revendications concernant le sol et l’eau dans la grande région d’Ottawa, ainsi que leur relation avec la « capitalisation » de la ville, qu’il s’agisse des revendications autochtones, du mandat de la Commission de la capitale nationale ou de l’avenir d’espaces comme l’ancien secteur industriel des plaines LeBreton, actuellement en processus de reconversion résidentielle. L’école d’été est une opportunité unique d’explorer non seulement les questions environnementales propres à Ottawa, mais également de questionner l’évolution de la vocation politique de la ville et ses relations en matière d’environnement avec les autres capitales du monde. L’école d’été 2015 se déroulera sur les sites de l’Université Carleton, du Musée canadien de la guerre, du Musée canadien de l’agriculture et de l’alimentation, et comportera également quelques excursions.

L’école d’été du NiCHE est une occasion unique de stimuler les échanges entre étudiants des cycles supérieurs, postdoctorants, professeurs et professionnels intéressés à questionner l’environnement dans ses dimensions historiques. Il s’agit également d’un événement ouvert aux non-spécialistes de l’histoire environnementale intéressés à découvrir ce champ de recherche. Les organisateurs vont effectuer la sélection des candidats de façon à établir une représentation équilibrée de ces différentes catégories, tout en considérant que le nombre de places est limité.

Les personnes intéressées à participer à l’édition 2015 de l’école d’été du NiCHE sont invitées à soumettre leur candidature par courrier électronique à l’attention de Daniel Rück (drueck@uottawa.ca) avant le 27 février 2015. Les demandes doivent être présentées dans un seul document en format Word ou PDF et inclure un court CV (2 pages maximum) ainsi qu’un bref argumentaire (150-200 mots) expliquant en quoi la participation à l’école d’été est pertinente pour le candidat. La décision du comité de sélection sera communiquée à la mi-mars. À noter que lors de l’événement, les présentations seront principalement en langue anglaise, mais que les discussions pourront être menées dans les deux langues. Les dossiers de candidature peuvent être soumis en français ou en anglais. Des informations supplémentaires concernant les conférenciers, les excursions, et tous les autres détails relatifs à l’événement seront affichées sur le site internet du NiCHE (http://niche-canada.org). Pour toute question ou commentaire, vous pouvez contacter Darcy Ingram (dingram@uottawa.ca).

Le NiCHE prend en charge les frais de repas pour la durée du séjour et deux nuitées d’hébergement aux résidences de l’Université Carleton pour tous les participants. Des fonds sont également disponibles pour contribuer partiellement à défrayer les coûts de déplacement pour les participants qui en soumettront la demande. Une priorité sera accordée aux étudiants des cycles supérieurs. Les personnes qui auront droit à une aide financière pour les frais de déplacement seront remboursées après la tenue de l’événement et devront soumettre les pièces justificatives originales, incluant les cartes d’embarquement dans le cas d’un transport par avion. La répartition des fonds disponibles sera déterminée en fonction du nombre de demandes, mais le total du remboursement par personne ne peut excéder 600 $ canadiens. Les participants sont responsables de l’organisation de leur transport à Ottawa et doivent être en mesure de se présenter à l’Université Carleton le vendredi 29 mai à compter de 17 h. Les participants qui n’ont pas besoin d’être hébergés aux résidences de l’Université Carleton sont priés de l’indiquer dans leur demande.

Organisateurs :

Darcy Ingram, Université d’Ottawa (chair)

Will Knight, Musée canadien de l’agriculture et de l’alimentation

Daniel Rück, Université d’Ottawa

Joanna Dean, Université Carleton

Leave a Reply